information gratuite, sans commission ni redevance
Parduodant kaukes dviem šiame puslapyje nurodytais adresais, pateiktais internete jusu žinute, „APPECA“ nieko nemano.
 
EN FONCTION DE VOTRE TYPE PSYCHOLOGIQUE PRIMAIRE OU SECONDAIRE
VOUS COMPRENDREZ OU NON LA SIGNIFICATION DES OBSERVATIONS DE CETTE PAGE
 
la videosurveillance pose des problèmes nouveaux
la videosurveillance vous dénonce sans motif
 
 
 
Les inconvénients de la videosurveillance
Des photos sur lesquelles il est possible de vous reconnaitre sont diffusées avec des appels à témoigner auprès des services de police. Les mêmes sont publiées sur twitter à votre insu. Que faire?
appel de délation à la police sur tweeter. Mouchardage sur réseau social
un court texte+un lien pour voir les photos telles sont les intrusions.
Ce visuel est rare, il prouve que la police d'un pays porte atteinte aux droits
fondamentaux des citoyens européens garantis par un Réglement de 2016.
 
Les géants de l'Internet sont accusés de collecte illégale des données personnelles
Les militants des droits civiques affirment que Google et certaines autres entreprises en ligne violent la politique de confidentialité de l'Union européenne, rapporte politico.eu. Il est dit que pour cibler la publicité en ligne aussi précisément que possible vers son utilisateur potentiel, les entreprises multinationales collectent une mine d'informations détaillées sur les consommateurs, y compris des données telles que l'orientation sexuelle, l'état de santé et les croyances religieuses. L'Irish Civil Liberties Council, une ONG irlandaise, affirme que Google collecte des informations personnelles utiles aux annonceurs et les partage avec les entreprises intéressées. Une augmentation des plaintes de consommateurs a également été signalée par les autorités de protection des données de l'UE. Google, comme d'autres agences de publicité, a déclaré qu'il avait renforcé la protection des données personnelles il y a quelques années, mais les défenseurs des droits humains irlandais affirment que la situation n'a guère changé dans la réalité. L’une des tâches prioritaires des défenseurs des droits de l’homme aujourd’hui est de limiter autant que possible la collecte d’informations personnelles pour aider à influencer les opinions des gens lors des campagnes électorales politiques. Par exemple, selon des militants, OnAudience, une entreprise qui collecte des données personnelles dans le monde entier, a utilisé ces données pour cibler les militants des droits des homosexuels lors des dernières élections législatives polonaises. Selon eux, les autorités gouvernementales irlandaises ont déjà raté "la plus grande fuite de données de l'histoire" et devraient maintenant prendre des mesures pour rectifier la situation. De nombreux géants de la technologie, dont Google et Facebook, sont enregistrés en Irlande, c'est pourquoi les militants estiment que c'est Dublin qui doit devenir un pionnier dans la lutte contre l'arbitraire numérique. Google, pour sa part, affirme avoir mis en place un système de fusibles pour aider à protéger les données des utilisateurs. "Nous n'autorisons pas les annonceurs à accéder ou à partager des informations personnelles sensibles, des historiques de navigation et des comptes", a déclaré Alex McPhilipsa, un porte-parole de Google.
 
Les textes:
 
 
 
à suivre
  
Claude Thebault 17/09/2020



 
lettre type de droit d'opposition établie par l'Autorité Belge de la Protection des Données APD à Bruxelles en Français. Les adhérents d'Appeca sur demande reçoivent un texte personnalisé.texte lettre type
 
 
 
 
DONNEZ UN EURO POUR CETTE INFORMATION UTILE en cliquant sur le bouton en bas de cette page vous contribuerez à sa maintenance
 
 
APPECA et LAWLT contribuent à lutter contre les abus et les abuseurs