le ciel de naissance et le ciel du quotidien
 
Les astrologues sont devenus des fainéants.
Au début les astrologues observaient le ciel. C'est ainsi qu'à l'époque Mésopotamienne, l'un d'entre eux dont le nom commence pas un S, sukaletuda, se trouve dans un poème, eut l'idée d'inventer le ciel de naissance. Une innovation sans pareille que celle de plaquer la vie d'un individu dans l'espace. Ainsi il devenait possible de faire dépendre la vie d'un individu de la course des planètes. La divination par les planètes. De l'irrationnel pur et simple. Puis les successeurs de ce Mésopotamien imaginèrent de développer le langage des planètes avec des stéréotypes. A la base, le propos initial reposait sur la religion planétaire. Depuis il est resté cette idée du ciel de naissance. Bien entrendu les astrologues omettent de dire que sitot né, le ciel est aussitôt effacé. A ces époques reculées les observations étaient consignées sur des blocs d'argile cuites au four. D'un maniement malaisé. Mais stockées. C'est ainsi bien avant l'invention de l'imprimerie, par Gutemberg, que se développait l'entassement des manuscrits. Patient labeur des observations des uns et des autres. La population consultait au temple de la divinité contre des offrandes et des oboles. Commerce religieux. Notez qu'en 1900 le fondateur du Goethanum eut l'idée de faire croire que le Christ, après sa résurrection pascale, s'était réfugié dans le Soleil. Il doit y griller sur tranches.
Puis l'astrologie changeait de pays passant en Grèce avec les conquêtes d'Alexandre le Grand. L'invention du ciel restait toutefois déterminante. Vinrent alors les inventions des uns et des autres. Rien d'aussi révolutionnaire que l'invention du ciel de naissance, toutefois on relevait le début des interactions oraculaires entre ciel disparu et ciel actuel. Les mouvements planétaires actuels servant de fondement aux oracles. Une invention moins spectaculaire que la première. Des individus s'illustrèrent en proposant des théories. Tel aspect signifiait ceci et tel autre cela. Afin de renforcer les liens entre les mouvements des concepts nouveaux apparaissaient. C'est ainsi qu'au bout de ce développement ultime on voyait, lors du mois de décembre 2019, un faux couple proposer par email aux crédules des analyses de leurs alignements planétaires entre ciel de naissance et ciel de cette fin d'année. Avec des propos divinatoires sur 6 à 12 mois. Comment un ciel de décembre 2019 peut-il prédire l'année à venir? Sur la même base que celle inventée pour la Révolution solaire. Propos moins spectaculaire, ayant encore toutefois ses adeptes. Depuis, plus d'offre similaire sur le fondement des alignements prétendus entre naissance et ciel actuel. L'irrationnel perd de sa force avec l'exploitation du marché de la bêtise. Un regard sur le ciel de naissance indique que les astrologues travaillent sur un maximun de 10° alors que l'héliocentrisme comprend l'intégralité des aspects et des angles sans en privéligier aucun. Toutes les dispositions sont offertes, alors que le géocentrisme fait des préférences afin de typer les individus. Et bien entendu pas d'interaction entre le passé et le présent. Le ciel de naissance ne comporte aucune spécialisation particulière. Le ciel présent non plus. Le commerce des interactions planétaires constitue le business du 20 siècle. Quel sera celui du 21ème siècle? On trouve des indices dans le comportement immature des générations actuelles. Ce qui explique la politique ménée en France sur les retraites, et les autres tentatives dans d'autres pays. Pour voguer sur la vague climatique les Verts Suisses proposent des pseudos mesures d'économie collective. On défait ce que les années 70 à 90 édifièrent. uN MOUVEMENT DE RECUL général. Tant qu'à faire il faudrait revenir aux années d'avant Napoléon III principal animateur du progrès technologique et industriel en France. Les années de la régression vers le médiocre. Alors verra-t-on la fin du ciel de naissance et de ses interactions? Rien n'est moins sur. Bon an mal an on compte une stabilité de la population des crédules au chiffre de 4 millions d'individus en moyenne. Laquelle se distingue des crédules de la politique économique et sociale. Ce qui laisse une marge de travail au Médiateurde la divination
 
Abonnez-vous pour recevoir en direct dans votre boite email les prochains astroguides
 
 
APPECA 25/01/2020